La chapelle Notre-Dame de l’Assomption à Quimperlé (29)

Cette église, située à proximité de la Place Saint-Michel, en haute-ville de Quimperlé, est représentative des constructions religieuses de type gothique, en opposition avec l’autre monument religieux important de Quimperlé, l’abbaye romane de Sainte-Croix.

L’église de Notre-Dame de l’Assomption a connu différentes étapes dans sa construction. La nef a d’abord été construite à la fin du 13ème siècle, période dite de l’art gothique ‘primitif’. Ceci s’illustre notamment par une extrême simplicité au niveau des contreforts. Près d’un siècle plus tard, en 1373, lors de la guerre de Succession en Bretagne, l’église Notre-Dame de l’Assomption a été ruinée par les troupes de Bertrand du Guesclin. Sa reconstruction a ensuite été réalisée de façon grandiose, au début du 15ème siècle, sous l’impulsion du duc Jean V.

L’église, telle qu’elle est maintenant, a été agrandie, et richement décorée par le jeu des artifices gothiques au cours de cette reconstruction : le choeur, le porche et le clocher sont marqués par la perfection architecturale du gothique dit ‘flamboyant’. La tour culmine à 35m, et le choeur de l’église fait partie d’une voûte de pierre. Les artistes qui ont oeuvré à la décoration extérieure de l’église sont également ceux qui se sont illustrés sur les sites religieux de Kernascléden ou de Saint-Fiacre, au Faouët.

Il est possible de visiter l’église Notre-Dame de l’Assomption, à Quimperlé, tous les jeudis et samedis matin, grâce à l’office de tourisme de Quimperlé.

Patrimoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.